Authentication - Register

Complete the form below to create your account

This will be your public name in the community
We need this to keep you informed about your account

Mandatory data.

Why you'll love MyOMSYSTEM

All members get access to exclusive benefits:

  • Member community
  • Register products
  • Extended warranty
  • Monthly newsletter

PHOTOGRAPHIE MACRO : FOCUS STACKING AVEC FLASH ET DIFFUSEUR

Comment fonctionne le focus stacking macro avec un flash et pourquoi est-ce utile d'utiliser un flash ?

Quelles sont les caractéristiques d'un flash optimal pour la macrophotographie ?

Avec ce petit guide, vous serez prêt à utiliser le Focus Bracketing (Focus BKT) et le Focus Stacking avec flash avec votre appareil OM SYSTEM et à prendre des photos macro avec une profondeur de champ accrue et des détails impressionnants, même de minuscules insectes.

OM-D E M1 III • M.Zuiko Digital ED 60mm F2.8 Macro • 1/20 s • F6.3 • ISO 200

OM-1 • M.Zuiko Digital ED 90mm F3.5 Macro IS PRO • 1/80 s • F7.1 • ISO 200

EN BREF : QU'EST-CE QUE LE FOCUS STACKING ?

En macrophotographie, surtout à des grossissements de 1:1 ou plus, le plan de mise au point est très souvent très fin.

Pour obtenir une image nette de notre sujet ou d'une zone spécifique, comme la tête d'un scarabée, nous avons besoin de plusieurs photos.

Pour cela, nous prenons une série de photos et nous déplaçons légèrement le plan de mise au point à chaque fois. Nous scannons le sujet, en quelque sorte.

OM-1 • M.Zuiko Digital ED 90mm F3.5 Macro IS PRO • 1/80 s • F7.1 • ISO 200

Image unique d'un Focus Stacking avec un plan de mise au point très fin sur les yeux du scarabée.

Nous pouvons le faire manuellement, ou laisser notre appareil photo s'en charger grâce au Focus Bracketing.

Le Focus Bracketing nous donne la base pour le Focus Stacking.

no need

La série de photos individuelles peut maintenant être fusionnée à l'aide d'un logiciel en une photo finale (appelée "Focus Stacking") avec une profondeur de champ accrue.

Ou bien nous laissons l'appareil photo se charger de cette étape (mot-clé photographie computationnelle) : la fonction Focus Stacking prend à la fois ce que l'on appelle le Focus Bracketing et convertit ensuite également ces images en notre image finale.

Pratique !

OM-1 • M.Zuiko Digital ED 90mm F3.5 Macro IS PRO • 1/80 s • F7.1 • ISO 200

Focus Stacking final de 20 photos avec une zone de netteté nettement plus grande (par rapport à une seule image)

FOCUS BRACKETING (PAR EX. OM SYSTEM OM-1)

Nombre maximum de photos individuelles : 999

Le Focus Bracketing prend des photos en mode silencieux.

Note : l'appareil photo déplace la mise au point, à partir du point de mise au point visé, en s'éloignant du capteur vers la profondeur.

FOCUS STACKING (PAR EX. OM SYSTEM OM-1 ET OM-D E-M1 III) :

Nombre maximum de photos individuelles : 15.

Les photos individuelles et la photo finale empilée sont enregistrées.

Note : l'appareil photo prend, à partir du point de focalisation visé, environ 1/3 des photos devant, c'est-à-dire vers le capteur, puis à nouveau 2/3 en profondeur, en s'éloignant du capteur.

Astuce : il n'est pas nécessaire de définir le nombre exact de photos à l'avance. Vous pouvez définir 200 photos pour la série, mais l'interrompre manuellement dès que le point final souhaité est atteint en appuyant à nouveau sur le déclencheur.

no need

no need

no need

LE FLASH EST VOTRE MEILLEUR AMI EN MACROPHOTOGRAPHIE

Plus nous nous rapprochons de notre sujet et plus le grossissement est important, plus nous avons besoin de lumière pour exposer parfaitement notre photo et faire apparaître le maximum de netteté et de détails.

Si nous voulons photographier de petites créatures comme des insectes ou des araignées, nous avons généralement besoin d'une lumière provenant d'un angle bas. Si le soleil est haut, il peut nous donner suffisamment de lumière, mais il projette des ombres dures et n'éclaire nos sujets que par le haut.

C'est là qu'un flash à clipser sur l'appareil photo nous aide.

Dans le meilleur des cas, nous utilisons également un diffuseur macro, une sorte de petite boîte à lumière, qui reflète la lumière directement vers l'avant de l'objectif (sinon le flash passerait au-dessus de notre sujet) et adoucit également la lumière dure du flash, ce qui permet d'éclairer notre sujet de manière uniforme.

Très similaire à une séance de portrait avec une boîte à lumière avec des modèles humains, mais en version mini.

no need

no need

De plus, l'utilisation d'un flash présente d'autres avantages : la durée d'éclairage du flash est si courte qu'elle remplace quasiment la vitesse d'obturation de l'appareil photo et permet de figer les mouvements. Les photos macro floues et sans mise au point appartiennent au passé.

(Cela ne nous aide pas forcément pour le Focus Stacking, car ici nous avons besoin d'un sujet immobile, mais cela nous aide à photographier des insectes qui se déplacent rapidement, par exemple).

Dans les situations de contre-jour, le flash permet d'éclaircir le premier plan ou notre sujet.

Il est ainsi possible de réaliser des scènes à lumière mixte lorsque, comme ici, le fort soleil de midi illumine l'arrière-plan, mais que les fleurs et les syrphes au premier plan apparaîtraient trop sombres.

Le flash éclaire le sujet, tandis que l'arrière-plan est toujours très bien exposé, même avec un réglage ISO faible grâce au soleil incroyablement brillant.

OM-D E-M1 III • M.Zuiko Digital ED 60mm F2.8 Macro • 1/160 s • F8.0 • ISO 200

COMMENT UTILISER LE FOCUS BRACKETING ET LE FOCUS STACKING AVEC LE FLASH ?

La création d'un Focus Stacking ou d'un Focus Bracketing est très simple, surtout si l'appareil photo fait le travail.

Il suffit que 1. le sujet ne bouge pas et 2. l'appareil photo soit immobile.

video

En très peu de temps, l'appareil photo déplace le plan focal et enregistre un nombre prédéfini d'images avec différents points de focalisation. Nous pouvons donc choisir un nombre de points de focalisation.

Si le Focus Stacking est activé, l'appareil photo calcule directement ces points.

En principe, l'option bracketing/stacking ne se soucie pas de savoir si un flash est utilisé ou non. Elle le déclenche automatiquement s'il est fixé à l'appareil photo.

Pour créer un Focus Bracketing manuel, il suffit de déplacer lentement l'appareil photo vers le sujet et de prendre une photo à chaque fois que vous vous rapprochez.

L'expérience montre que les réglages manuels (mode M) de l'appareil photo sont les plus efficaces.

Astuce : pour garantir une exposition constante tout au long de la série, il est préférable d'utiliser le flash en mode manuel.

Je préfère commencer avec une puissance de flash la plus faible possible (par exemple 1/64), avec le réglage de zoom le plus large possible, puis l'ajuster en fonction d'une première photo test.

no need

no need

Le Focus Bracketing et le Focus Stacking offrent tous deux une option dans les réglages permettant de déterminer le temps de chargement entre les différentes photos de la série.

Nous choisissons ici une valeur qui, d'une part, donne à notre flash suffisamment de temps pour se recharger entre les flashs et, d'autre part, est suffisamment courte pour pouvoir prendre notre série complète le plus rapidement possible.

J'ai choisi 0,1 comme réglage par défaut pour mon profil personnalisé.

Le délai optimal dépend du modèle de flash, des piles utilisées et du réglage de la puissance du flash.

Moins le flash a besoin d'énergie (faible puissance du flash), plus il peut se redéclencher rapidement et plus nous pouvons choisir un délai court.

Si le flash n'a pas assez de temps pour se recharger entre les photos, nous aurons des photos plus sombres ou, dans le pire des cas, même complètement noires dans notre série de photos s'il ne s'est pas déclenché du tout par manque d'énergie.

Astuce : mon réglage ISO de base est toujours 200. Cependant, si je remarque que j'ai besoin de trop de puissance de flash et que le flash a du mal à se recharger entre les photos de ma série, j'augmente l'ISO jusqu'à 400, puis je réduis la puissance du flash en conséquence.

no need

QU'EST-CE QU'UN FLASH DOIT POUVOIR FAIRE POUR LE FOCUS STACKING ?

  • Puissance élevée du flash (nombre guide)
  • Temps de recharge court/rapide
  • Fréquence de flash élevée pour une même intensité de flash
  • En option, mais très utile, une lampe pilote directement sur le flash

no need

CONSEILS POUR UTILISER LE FLASH :

Pour garantir une alimentation continue et fiable afin que le flash puisse à la fois se déclencher rapidement et offrir une exposition constante, il est recommandé d'utiliser des piles de haute qualité.

Il existe pour cela des kits spéciaux avec une alimentation continue et optimisée.

Comme nous sommes souvent très proches de notre sujet en macrophotographie, nous essayons d'obtenir une lumière aussi douce que possible.

Pour bien diffuser la lumière du flash, nous réglons le zoom de la tête du flash sur le réglage le plus large possible (grand angle).

no need

Le Focus Bracketing et le Focus Stacking sont très amusants et valent vraiment la peine d'être essayés !

Amusez-vous bien.

Produits présentés :

About the author

Related Tags

Comments

More from ‘Field Macro’